Des Home Organiser dans la campagne de l’ADEME « osez changer »

  • Auteur/autrice de la publication :

Vous aussi, vous avez rêvé qu’une coach en rangement vienne chez vous et vous prodigue des conseils de désencombrement ?

C’est ce qui s’est passé pour 21 foyers français lors de l’opération « Oser changer » mieux consommer, vivre plus léger de l’ADEME. Cette campagne se voulait aussi sur une démarche de développement durable.

Sommaire à insérer

Consommer moins mais mieux

Tout a commencé en mai 2020, un mail de Diane qui me demande si je veux participer à une campagne ADEME dans des Home Organiser pourrions contribuer et surtout mettre en avant nos compétences de Professionnels et participer à une campagne de sensibilisation à la consommation plus responsable.

Forcément, j’ai dit « oui » ! Après quelques mois de roulement de tambour pour savoir si notre groupe était retenu par l’appel d’offre de l’ADEME, Diane constitue sa petite équipe et me voilà embarquée dans cette grande aventure qui me fera finir dans une vidéo de BRUT.

Se former à la méthode de la consommation responsable

Fortes de nos expériences de Professionnelles de l’Organisation, nous sommes aussi choisies du fait de notre sensibilité à l’éco-responsabilité dans nos vies persos et pros.

Quatre sessions de cours sont nécessaires à nous former à la méthode. Même si pour nous, l’accompagnement au tri est une pratique régulière, là nous avions des comptes à rendre. Nous jouons dans la cour des grands, derrière notre travail de terrain, une analyse quantitative et qualitative sera passée aux cryptes par des sociologues et statisticiens. Houla, la pression !

Formation Home Organiser par l'ADEME

Mi-avril 2021, j’ouvre le bal des accompagnements et je me rends dans un de mes 3 foyers. Après avoir fait connaissance et signer la charte d’engagement, c’est parti pour le premier questionnaire. Une nouvelle méthode s’ouvre à moi, poser les questions, prendre des notes, enregistrer, faire quelques vidéos et photos et surtout noter les verbatims ! Ah ah ! Vous aussi vous vous demandez ce que c’est ? C’est le fait de prendre des notes exactes des réactions des foyers.

Les différentes étapes de la campagne « osez changer»

1 Faire connaissance : La première étape est de faire connaissance et de questionner le foyer sur ses habitudes. Lui demander en autre, combien il pense posséder ceci ou cela comme « combien pensez-vous posséder de chaussures ? »

Ce premier questionnaire a été l’élément déclencheur pour la suite de l’étude, car à cette étape, les foyers ne s’attendaient pas à posséder autant, même pour ceux qui disaient ne pas être dans la surconsommation.

L'estimation et la réalité des possessions sur trois catégories d'objets

2 Commencer le tri : Ma deuxième visite a été consacrée au tri, nous avons compté une des 6 catégories d’objets de la campagne et en avant pour jouer à la marchande ! Étalage complet de tous les objets de la catégorie. Puis décision du foyer pour le garder, le donner, le recycler ou le jeter. Une bonne prise de conscience pour les foyers de voir tout cet étalage d’objets. Rappelons que selon l’ADEME, un foyer entasse 2.5 tonnes d’objets dans son logement.

3- Désencombrement : cette 3ème visite pour aider le foyer à trouver des solutions pour faire sortir les objets. Une tâche qui demande une bonne organisation pour acquérir les bons réflexes et trouver le bon endroit pour le recyclage. Comme pour les foyers, cette étape à mis en évidence que finalement, peu d’objets ont été jetés. Comme quoi,  une démarche de seconde vie est possible.

Les objets dont se sont séparés les foyers

La plus-value de l'accompagnement d'une Home Organiser ?

Même si la méthodologie de la campagne a été bien pensée, les foyers m’ont dit, à juste titre qu’un simple tuto ne les aurait pas épaulés. C’est mon aide psychologique qui les a boostés à se séparer des choses, à modifier leurs comportements et à se sentir soutenus.

Je garde cette pratique de compter les objets pour des interventions chez des clients, quand  la prise de conscience de leurs possessions est difficile.

De plus, cette campagne à montrer que notre méthode de Home Organiser qui consiste à d’abord, à trier puis à désencombrer et enfin à ranger est efficace. C’est d’ailleurs comme ça que nous avons toutes les 6 été formées. 

L’importance d’avoir un tronc commun, même si nous avons toutes des pratiques professionnelles différentes, je suis persuadée qu’il nous faut une même méthodologie. Nous avons une grosse partie psychologique dans notre travail et il ne s’agit pas de faire des dégâts.

Le groupe des 6 HO, l’a prouvé, nous sommes en capacité de travailler ensemble. Donc de monter en compétences. D’où l’importance d’avoir des chiffres nationaux sur le comportement de la consommation.

Les éco-gestes font maintenant partie de ma pratique professionnelle

Quelle chance d’avoir participé à cette grande innovation nationale, elle m’a permis de prendre de conscience de cette notion de gaspillage des objets.

Je sors grandie des échanges authentique avec les foyers. Leurs remarques pertinentes face à la réalité de nos vies encombrées et sociétales.

La démarche éco-responsable prend du temps et demande de l’organisation. Pour vous y mettre, commencez par l’alimentaire et des gestes simples comme l’achat en vrac pour réduire ses déchets, faire son compost, éviter le jetable.

Il se complexifie dans les autres domaines de la vie quotidienne. Les résultats ont montré que nous avons tout à déconstruire de nos habitudes de consommation.

Cette expérience m’a permis de croire en l’avenir de ma profession, elle a renforcé ma conviction d’être utile au-delà du côté pragmatique, cette nécessité de participer à notre manière au développement durable.

Si vous aussi, vous ressentez le besoin de consommer autrement pour un impact environnemental fort.

Commençons par vider vos armoires d’objets gardés « au cas où » que vous remettrez dans l’économie circulaire grâce à mon accompagnement au tri et au désencombrement.

Foyer témoin osez changer ADEME

Merci à Odile qui m’a enrichie par nos discussions philosophiques.

Portrait des foyers témoins de l'opération ADEME

Merci à Charlotte et Julien qui m’ont fait réaliser que tout est possible.

Foyer témoin osez changer ADEME

Merci à Linda et Karim qui m’ont inculqué leur vision du besoin minimaliste.

Si vous aussi, vous ressentez le besoin de consommer autrement pour un impact environnemental fort.

Commençons par vider vos armoires d’objets gardés « au cas où » que vous remettrez dans l’économie circulaire grâce à mon accompagnement au tri et au désencombrement.