Et maintenant, l’après confinement ?

Pendant le confinement, certains ont retrouvé du temps, d’autres ont été débordés.

Cette période singulière a été vécue par chacun d’entre nous différemment, cependant un point commun nous a relié, ce fameux « restez chez vous »

L’emblématique pyramide des besoins de Maslow réhabilitée.

Inventée par Abraham Maslow, cette pyramide part du principe que les besoins humains s’organisent en cinq catégories. L’auteur soutient que l’être humain s’engage à combler un besoin, seulement lorsque le précédent a été satisfait.

Depuis quelques années, cette pyramide est controversée par nos changements d’habitudes. En cette période de covid-19, ne reprend-t-elle pas tout son sens ? Cependant, deux catégories ont pu être comblées, nos besoins physiologiques et de sécurité.

besoin de sécurité

Le besoin de sécurité

Le niveau 2 de cette pyramide consiste à se protéger contre les différents dangers qui nous menacent. Ils recouvrent notamment le besoin d’un abri (logement, maison).

Pendant ce confinement, notre habitat a été notre allié, il a répondu au besoin essentiel de vivre dans un espace qui met à l’abri des dangers extérieurs.

Avez-vous pris soin de votre habitat pendant cette période de confinement ?

Votre habitat a connu des chamboulements. Il a fallu le réorganiser pour y installer un bureau de télétravail, pousser les meubles pour faire du sport en ligne, se réorganiser pour cuisiner à plusieurs, ranger au fur et à mesure pour ne pas déranger l’autre dans la cohabitation…

Comme tout chose précieuse, il faut le bichonner et en prendre soin. Ce n’est plus vous que je dois convaincre qu’un logement rangé apaise ses occupants. Alors si vous n’avez pas eu le temps de le désencombrer ce n’est pas grave, pas d’injonction comme tous ces challenges auxquels vous n’avez pas pu participer pendant le confinement.

Et maintenant ?

C’est l’heure de sortir et de monter au niveau 3 de la pyramide, de retrouver vos amis, vos relations, une vie sociale. C’est devenu une aventure ? Prenez votre temps et si l’envie vous vient de ranger votre intérieur avant de retrouver l’extérieur, vous savez où me trouver…