Le vêtement d’intérieur

Avec cette période confinée, s’habiller quotidiennement devient accessoire !

Quoi de mieux pour vous parler de ce sujet qui me tient à cœur.

Depuis que je suis Professionnelle de l’Organisation, la notion de « vêtement d’intérieur » m’intrigue.

J’ai appris son existence grâce à mes premières lectures sur l’organisation.

Dans le livre « la magie du rangement » Marie Kondo dit « Je ne vois aucun intérêt à garder pour l’intérieur, des vêtements qui ne sont pas source de détente. Le temps que vous passez chez vous est un pan précieux de la vie. »

Cette nouvelle notion m’interpelle, j’ai consulté la définition.

« Les vêtements d’intérieurs constituent l’ensemble des vêtements portés dans l’intimité du domicile que ce soit pour des activités comme le sommeil, l’hygiène ou les occupations domestiques ;

ils incluent les vêtements de nuit et les sous-vêtements. »

détente pyjama

C’est un vêtement qu’on adore porter parce qu’il est confortable, il nous entraine dans un cocooning intérieur.

Dans l’histoire, le pyjama est inspiré du pantalon souple et large porté en Inde coloniale, le mot «pyjama» vient d’un mot hindi «Pajama» lui-même issu du persan «Payjama» signifiant «habillant les jambes».

Principalement, en Grande-Bretagne, il est d’abord porté par les hommes des classes aisées à la place de leurs longues chemises de nuit lacées et boutonnées dans le dernier quart du XIXe siècle.

A cette époque, le pyjama était présenté comme « une chose parfaite pour le voyage» Étonnant, nous sommes partis d’un vêtement d’aventure à un vêtement d’intérieur….

Dans mes voyages, j’ai constaté que les habitants se changent avant de rentrer chez eux.

Dans les pays scandinaves, les maisons sont équipées d’un sas pour retirer ses vêtements chauds avant de rentrer à l’intérieur.

Dans les pays Anglo-saxon, l’uniforme omniprésent dans le monde du travail oblige l’employé à se changer en arrivant chez lui.

Au japon, l’invité se déchausse pour être à l’aise sur le tatami de son hôte.

A l’inverse, les New-yorkaises portent des baskets confortables pour marcher et enfilent leurs escarpins dès leur arrivée au bureau

famille-détente

Vous l’aurez compris, les vêtements d’intérieur sont précieux. Garder vos vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise, qui sont confortables et esthétiques.

Sans ces critères vous devez vous en séparer.  En portant des vêtements qui vous plaisent, votre confiance en vous n’en sera que boostée.

Je suis là pour vous aider à faire ces choix. J’aurais plaisir à vous convaincre du « hygge » un mot danois qui consiste à créer des moments heureux dans sa vie quotidienne. Ce concept scandinave prône les vertus d’un confort simple.

A très bientôt pour en parler…